Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Agence Diderot, Agence immobilière CHAUMONT 52000

L'actualité de CENTURY 21 Agence Diderot

"1 point de hausse des taux peut faire baisser les prix de 10 à 15%"

Publiée le 11/07/2015

Laurent Vimont, président de Century 21 France (©dr)

 

 

 

 

 

 

Laurent Vimont, président de Century 21 France (©dr)

 

Laurent Vimont, président de Century 21 France, livre son analyse sur l'évolution des prix de l'ancien en France.

(LaVieImmo.com) - Quel est votre sentiment sur le marché en ce moment ?

Laurent Vimont : Entre le premier semestre 2014 et le premier semestre 2015, les prix restent orientés à la baisse (-2,6% au niveau national). Mais sur les six premiers mois de l'année, nous observons une remontée du prix moyen au m² de 1,8%. Parallèlement, les volumes de ventes sont eux aussi remontés : +15% environ au sein du réseau.

Vous confirmez donc que le marché de l'ancien repart ?

Laurent Vimont : Pour moi, le marché ne s'est surtout jamais arrêté ! Mais les conditions sont particulièrement bonnes en ce moment, il est vrai. Les ventes augmentent, portées par une baisse des prix. Les vendeurs ont intégré l'an dernier que les prix ne montaient plus, et beaucoup ont accepté d'abaisser leurs prétentions. Le repli historique des taux a, d'un autre côté, rendu la demande plus solvable, facilitant le passage du « je veux acheter » au « je peux acheter ».

Justement, la remontée des taux risque-t-elle de porter un coup d'arrêt au marché ?

Laurent Vimont : Si la hausse actuelle est purement stratégique, et a pour but de permettre aux banques d'augmenter leurs marges, dans ce cas, la remontée devrait être très progressive et étalée dans le temps. Il devrait donc y avoir peu de conséquences sur le marché de l'immobilier. A l'inverse, si un élément extérieur vient fausser la donne et provoque une remontée brutale des taux - l'aggravation de la crise grecque, ou tout autre événement de type « subprimes » -, il est à craindre que les volumes de ventes plongent et que les prix corrigent à proportion. On estime qu'un point de hausse des taux conduit à une baisse des prix de 10 à 15%. Fort heureusement, ce dernier scénario ne semble pas dans l'air du temps. Aujourd'hui, les banques n'attendent pas que la pluie tombe pour prendre un parapluie !

Quels sont vos conseils pour les acheteurs et les vendeurs ?

Laurent Vimont : Que les vendeurs n'hésitent pas à solliciter les conseils des professionnels de l'immobilier, pour fixer un prix de vente qui corresponde au marché. Nous arrivons à vendre, et dans un délai de trois mois en moyenne. Les acheteurs ont, pour leur part, le choix : attendre une éventuelle baisse des prix, tandis que les taux ont de grandes chances d'augmenter, ou, si les conditions sont réunies, foncer après avoir fait le tour du marché, visité, comparé… au besoin en se renseignant sur Internet !

 

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2015 LaVieImmo

Notre actualité